environnement de travail

NWOW : Un bonbon ? Un cri de guerre ?
Non, un mouvement qui révolutionne notre manière de voir le monde et l’environnement de travail.

Né en Belgique, le NWOW vise, en effet, à replacer l’humain au cœur de l’organisation du travail en lui accordant confiance et responsabilité. Un projet ambitieux mais réaliste, réalisable et en phase avec son temps. Chez Apsi, nous aimons les défis et nous croyons que celui-ci vaut la peine d’être relevé. Décryptage rapide pour que cet acronyme (imprononçable, soit dit en passant) n’ait plus de secret pour vous.

Nwow : Des réunions collaborative dynamiques

Un environnement de travail en mouvement

L’Entreprise est un lieu en plein bouleversement. Des ruptures profondes, environnementales et technologiques notamment, transforment les outils, les méthodes de travail. Plus globalement, les manières de penser et d’agir. Sans oublier une rupture sociétale non négligeable : aujourd’hui, jusqu’à 4 générations cohabitent au sein d’une même organisation. Du jamais vu ! Chacune avec son histoire, sa manière de réfléchir, sa propre vision du monde et du travail. Les métiers de demain n’existent pas encore. Les hommes devront se former par eux-mêmes et dans le cadre professionnel.
L’Entreprise évolue donc dans un environnement de travail en mouvement, en accélération constante, qui lui impose agilité, flexibilité et adaptabilité. Elle doit donc se réinventer à tous les niveaux.

Nwow correspond aux environnements de travail en mouvement

Une transformation inéluctable

Mais comment se ré-inventer ? Car cette Entreprise est souvent une vieille dame coincée dans ses certitudes, ou un édifice imposant auquel on n’ose pas s’attaquer par peur de le voir s’écrouler. Par une transformation profonde de son organisation… où le NWOW, abréviation de New Ways of Working (ou nouvelles formes d’organisation du travail – NFOT en français) prend tout son sens. En effet, le professeur Laurent Taskin de l’UCL le définit comme un « mix organisationnel » de pratiques de flexibilité du temps et de l’espace de travail, d’organisation du travail et de management dont la mise en œuvre est facilitée par les technologies de l’information et de la communication et qui participent au projet d’une entreprise collaborative et davantage démocratique dans sa gouvernance..

Nwow en pratique

Le NWOW en pratique

Travailler depuis son domicile, en horaires décalés ou flexibles, par visio-conférence, durant ses déplacements… disposer de lieux aménagés pour la créativité, les réunions, les prises de décisions ou les tâches nécessitant de la concentration…mais aussi avoir accès à des outils qui permettent de dématérialiser les informations et de les faire circuler plus facilement, tout cela fait partie du NWOW.

Et l’Homme dans tout ça ?

Si l’homme vit cette nouvelle forme d’organisation, qu’en attend-il ? N’est-il pas en effet le principal vecteur de ce changement, et par la suite, son principal moteur ?
Les NWOW, en instituant une rupture avec les modes de managements traditionnels, apportent plus qu’un air de nouveauté, ou une brise de changement : un souffle de révolution dans le monde du travail. Les repères spatio-temporels « classiques » tels que le bureau de travail, la salle de réunion dédiée ou la place attitrée dans un bureau fermé, sont remis en question. Les NWOW énoncent le postulat que le collaborateur libre de choisir les modalités d’exercice de son travail (quand, où et comment travailler) est un « collaborateur plus heureux et plus motivé », qui contribue en retour à un meilleur fonctionnement de son entreprise.

Nwow statistiques


Attention toutefois à accompagner le changement d’environnement de travail comme on accompagnerait un changement stratégique : si l’on place l’Homme au centre de la vie de l’entreprise, il s’agit de le faire participer dès que l’on va modifier son espace de vie. Le changement induit de l’inquiétude et du stress, le collaborateur doit donc faire partie du projet en tant que pièce du puzzle, ou clé de voute du nouvel équilibre ainsi créé. Enfin, l’organisation devra mesurer a posteriori, et régulièrement, l’impact que les espaces nouvellement créés, ont sur la motivation des collaborateurs, la créativité, la prise d’initiative, l’intégration et le sentiment d’adhésion et d’appartenance.

Les piliers du NWOW

La réussite de votre projet NWOW s’articule autour de 4 piliers. Chacun est important, chacun contribue à la réussite de l’ensemble :

Premier pilier du Nwow


Une dimension physique : permettre aux collaborateurs, par l’aménagement d’espaces flexibles de réaliser leur missions, tâches, et de mettre pleinement à profit leurs compétences douces (soft skills).


Une dimension technologique : mettre à la disposition des collaborateurs des nouvelles technologies de l’information et de la communication favorisant la collaboration.

Deuxième pilier du Nwow
Troisième pilier du Nwow


Une dimension managériale et organisationnelle : évoluer vers plus d’autonomie, de confiance et créer un esprit favorable à la prise d’initiatives et à la responsabilisation de chacun plutôt que de renforcer le contrôle, l’exécution.


Une dimension culturelle : favoriser l’échange, le partage et l’intelligence collective au sein de chaque entité. Et attirer, notamment, les jeunes talents.

Quatrième pilier du Nwow

Le NWOW est une manière de s’ouvrir au nouveau monde du travail. Mais il n’est pas une formule magique, un modèle à reproduire à l’identique. Chaque entité est différente. Et le périmètre de transformation doit être évalué suivant les besoins mais aussi les valeurs et la culture de chacune. Vous l’aurez compris, l’aménagement des espaces est l’un des leviers de cette transformation.

Envie d’en savoir plus sur notre propre expérimentation du NWOW ?

D’autres articles

Jeudi 01 Octobre 2020

5 octobre 2020