L'avenir des espaces de travail

“Il y a encore quelques mois, la seule certitude que l’on pouvait avoir était que toute prédiction sur l’avenir des espaces de travail était bien présomptueuse!

Aujourd’hui commencent à se dessiner quelques pistes. Bien entendu, le télétravail va se développer, et par conséquent, obligera les entreprises à repenser l’organisation de leurs espaces sous un angle nouveau. En particulier, l’espace de travail physique, commun aux collaborateurs. J’irai même jusqu’à écrire (je me lance…) qu’elles doivent imaginer leur espace organisationnel. J’entends, par ce terme, un lieu dans lequel les interactions s’opèrent. Des interactions à la fois technologiques et humaines.

Notre sondage, réalisé pendant le confinement, a mis en exergue la raison d’être du bureau physique et le principal manque des télétravailleurs : la relation humaine. Un constat qui devrait pousser les entreprises à investir dans un lieu favorisant cet Echange, cette Collaboration, cette Coopération, cette Relation qui, à elle seule, créera une valeur et une richesse inestimables pour surmonter la crise et développer des avantages compétitifs. Le bureau classique à 4 pieds avec son bon vieux fauteuil à roulettes risque, en effet, de laisser un peu de place (sans disparaître bien sûr!) à des espaces beaucoup plus collaboratifs propices à l’échange, à la créativité et à l’innovation.

Opérer cette transformation sera un réel enjeu pour toute entreprise. Une transformation déjà amorcée chez un certain nombre d’entre elles mais que cette crise sanitaire sans précédent va inévitablement accélérer.

Malgré les incertitudes et craintes des derniers mois, je garde espoir et je me réjouis du positionnement pris par Apsi dans l’accompagnement vers cette transformation heureuse que nous opérons avec passion chez nos clients, depuis plusieurs années.

Toute l’équipe Apsi est à votre disposition pour co-créer avec vos équipes vos futurs
espaces… organisationnels.”

Thibaut CONVERT – Co-gérant Apsi

D’autres articles

L’Apsilien #1

10 février 2020